16 Juin 2020

Vous êtes nombreux à nous interroger sur le rôle que joue Johnson & Johnson dans la lutte contre le coronavirus. Nous sommes fiers de contribuer à cette recherche porteuse d’espoir.

Depuis le début du mois de janvier, les équipes de recherche de J&J sont mobilisées au plus haut niveau contre le coronavirus, sous la houlette du Dr Paul Stoffels, directeur scientifique du Groupe, et de Johan Van Hoof à la tête du département vaccins à Leiden (Pays-Bas). Leurs équipes travaillent sans relâche pour trouver des réponses à l’épidémie en se concentrant sur deux fronts : l’un préventif, la mise au point d’un vaccin pour les personnes les plus vulnérables, et l’autre curatif, l’identification de traitements.

Ce n'est pas la première fois qu'un coronavirus (CoV) provoque une épidémie chez l'homme. Les crises du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) en Chine en 2003 et du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (SRM) en 2012 ont été causées toutes deux par des CoV.

Notre expérience dans la lutte contre les épidémies (VIH, virus Zika et tout récemment le développement et la fabrication d’un vaccin expérimental contre le virus Ebola actuellement déployé au Congo et au Rwanda), conjuguée à notre expertise dans le domaine des maladies respiratoires (tuberculose), nous placent dans une position unique pour faire face au Covid-19. Grâce à nos travaux dans ces domaines, nous avons mis en place des technologies (Janssen AdVac® et PER.C6®) et des installations qui nous permettent de créer, tester et produire des vaccins à grande échelle.

La bonne nouvelle, c’est donc que nous ne partons pas de zéro en termes de R&D. Le virus ressemble un peu au SRAS, en moins agressif heureusement, et l’analyse de la façon dont il pénètre dans les poumons nous permet de tirer des enseignements plus rapidement.

Pour accélérer et intensifier nos efforts, nous avons étendu notre collaboration le 18 février dernier à la Biomedical Advanced Research and development Autorithy (BARDA), une entité du ministère américain de la santé et des services sociaux. La BARDA nous permet de travailler au développement accéléré d'un candidat vaccin dans les études cliniques de phase 1, avec des options de financement supplémentaire pour faire progresser un médicament candidat prometteur. Nous sommes optimistes et pensons pouvoir commencer une étude clinique de phase 1 avant la fin de l’année.

Cette collaboration permettra également d'intensifier nos travaux en cours avec des partenaires mondiaux pour passer au crible une bibliothèque de molécules antivirales existantes. Ces travaux ont pour but d'identifier des composés ayant une activité antivirale prometteuse contre le Covid-19. Nous travaillons en parallèle à l'identification de composés existants ou nouveaux qui pourraient apporter un soulagement immédiat à l'épidémie actuelle. Ces travaux sont menés en partenariat avec l'Institut de recherche médicale de la Rega (KU Leuven/Université de Louvain), en Belgique.

Vaccin avec participation suisse

Janssen Vaccins à Berne, qui appartient aux compagnies Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson, est également impliqué dans les activités COVID-19 de Johnson & Johnson. Le Centre d'excellence pour les vaccins viraux et bactériens et les thérapies avancées se prépare actuellement au remplissage stérile de la formulation finale du vaccin COVID-19 pour l'essai de phase 1. Le site de Berne-Bümpliz a déjà produit le vaccin Ebola sur la même plateforme de production virale ces dernières années.

Le 13 mars, J&J a également annoncé une collaboration avec le Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) pour soutenir le développement d'un candidat vaccin préventif dans le but d'identifier d'ici la fin du mois un candidat vaccin COVID-19 pour les essais cliniques.

Enfin, nous avons d’ores et déjà commencé à anticiper nos capacités de production pour que tout soit en place une fois le vaccin au point.

Cette lutte de chaque instant pour trouver une réponse à la maladie, en collaboration étroite avec nos partenaires mondiaux (autorités sanitaires, gouvernements, organismes de réglementation et ONG), et pour garantir que tout futur vaccin et/ou traitement efficace contre le Covid-19 sera accessible partout où cela sera nécessaire est aujourd’hui une priorité absolue pour tous les scientifiques de J&J, comme vous l’aurez compris en lisant ces lignes.

Nous souhaitons également saluer la discipline et la résilience de tous nos collaborateurs J&J en Suisse qui œuvrent chaque jour pour répondre aux besoins des patients et des consommateurs avec un engagement sans faille et qui réimaginent aujourd’hui la poursuite de leurs actions dans le contexte que nous connaissons. Nous sommes à leurs côtés pour qu’ils traversent cette période si particulière en toute sécurité.

Wählen Sie Ihre Sprache / Choisissez votre langue